Article extrait des DNA du 1er août 2012

Le festival de musique de chambre d’Obernai s’achève aujourd’hui sur une soirée exceptionnelle. Toute en fantaisie, à l’image de cette troisième édition toujours prompte à abolir les frontières entre les arts. Alors qu’un Vent d’Est soufflera sur Obernai, Fabien Ruiz va improviser aux claquettes.

Une performance du chorégraphe et coach claquettes sur le film The Artist particulièrement attendue. Depuis une vingtaine d’années sur les planches, Fabien Ruiz a connu avec le film événement de Michel Hazanavicius une belle aventure. Outre qu’il a relancé la pratique des claquettes, The Artist a mis un gros coup de projecteur sur le travail du claquettiste. Oui le claquettiste, et non le danseur de claquettes. « Les claquettes sont souvent assimilées à la danse. Je n’ai jamais pris un seul cours de danse. J’ai une conception musicale des claquettes. Ces chaussures sont un instrument de percussions qui permet de créer des rythmes adaptables au jazz, au rock, à la musique classique… »

Ce soir, ce sont Dvorak, Hersant et Bartok qui inspireront Fabien Ruiz. « Faire des claquettes sur de la musique classique change de mon terrain habituel. Il y a une rythmique à tenir. Il faut être dans la nuance, magnifier l’oeuvre sans la dénaturer. »

A.HY. Aujourd’hui. Vent d’Est à 20 h à la salle des fêtes. Geneviève Laurenceau, violon ; Chiu-Jan Ying, violon ; Veit Hertenstein, alto ; Manuel Vioque-Judde, violoncelle ; Victor Julien-Laferrière, violoncelle ; Fabien Ruiz, claquettes. Réservations à l’OT et www.concertclassic.com. Aujourd’hui. Vent d’Est à 20 h à la salle des fêtes. Geneviève Laurenceau, violon ; Chiu-Jan Ying, violon ; Veit Hertenstein, alto ; Manuel Vioque-Judde, violoncelle ; Victor Julien-Laferrière, violoncelle ; Fabien Ruiz, claquettes. Réservations à l’OT et www.concertclassic.com.