Extrait des DNA

Profitant du « Rosenmontag » (lundi des roses), un des piliers du carnaval alémanique, quatre membres de la « Hexen Zunft » (groupe des sorcières) de Gengenbach ont débarqué dans le bureau du maire d’Obernai, la ville jumelée avec Gengenbach..

Cette rencontre a eu pour objet de nommer membre d’honneur de la « zunft » le maire d’Obernai. En lui remettant les attributs de sa nouvelle fonction : un verre dégustation décoré aux couleurs de l’association, des bonbons, un tablier et les statuts de l’association. Le responsable a déclaré : « C’est une journée historique car c’est la première fois depuis le jumelage, que les « Hexe » se déplacent à Obernai. »

La délégation de quatre personnages, arborant des masques en bois de tilleul sculptés à la main, a été reçue dans le bureau de Bernard Fischer en présence d’Ingrid Gemehl, l’animatrice du cercle d’amitié « Obernai – Gengenbach », qui a souhaité renforcer les liens entre les deux cités.

Visiblement flatté par l’honneur qui lui a été réservé, le maire a remercié la délégation badoise. Bernard Fischer a versé sa cotisation de membre, majorée d’un don à l’association.

En quittant le bureau de l’élu, le groupe a rendu visite au personnel de l’office de tourisme, où un bon accueil leur a été réservé.

Avant de reprendre la route du retour, les « sorcières » ont rendu visite à Fernand Dido, un des anciens piliers du jumelage et de l’amitié entre plusieurs associations d’Obernai et de Gengenbach.

P.S


Une tradition réglementée

La « Hexen Zunft » a été créée en 1924. Il est interdit aux membres de sortir de Gengenbach avec les masques en bois. Il a donc fallu une autorisation exceptionnelle du grand maître de la « Zunft » pour ce déplacement. À noter également que les personnes déguisées n’ont pas le droit de se démasquer en dehors des activités dans l’intimité du groupe.