Article extrait des DNA du vendredi 13 janvier 2012



La réalisation du futur hôpital d’Obernai se rapproche : le site devrait être aménagé cette année, avant le démarrage du chantier en 2013. De bonnes nouvelles pour la séance des voeux hier à l’hôpital d’Obernai.

On n’a jamais été aussi près du NHO – entendez du nouvel hôpital d’Obernai. Avec l’année 2012 qui s’ouvre, c’est la dernière ligne droite pour l’équipement tant attendu. Le ton était donc à l’optimisme hier après-midi pour la séance des voeux, qui tenait lieu également de galette des rois à l’hôpital d’Obernai.

Les personnels avaient été conviés dans la salle à manger de la maison de retraite pour entendre les mots de remerciement de Bernard Fischer, le maire d’Obernai et président du conseil d’administration. Des encouragements aussi de la part de Jean Dufraisse, le directeur du pôle hospitalier de Sélestat, qui comprend l’établissement obernois.

Quant à Jean Brignon, le directeur de l’hôpital d’Obernai, il détaillait le projet du futur hôpital. Un projet qui prend de la consistance, après quelques atermoiements liés aux financements. Assurance donnée hier : l’ARS, l’Agence régionale de santé, vient bien de rallonger le crédit initial de 8 millions d’euros déjà accordé en 2008.

Les personnels de l’hôpital d’Obernai ont découvert la future répartition fonctionnelle

Pour le concours de maîtrise d’oeuvre, 40 candidats étaient en lice en 2011. Des trois retenus, c’est un cabinet d’architectes de Mulhouse qui est finalement sélectionné.

La conception retenue est ambitieuse. Schémas à l’appui, les personnels de l’hôpital d’Obernai ont découvert la future répartition fonctionnelle, des 30 lits de la médecine générale aux 60 lits du service de soins et de réadaptation (l’hôpital d’Obernai va absorber les 35 lits de la maison Salem de Fréland). Sans compter la policlinique (consultations), les 32 places de long séjour pour personnes âgées dépendantes, ou encore l’hôpital de jour, annexe du centre hospitalier psychiatrique d’Erstein.

L’hôpital d’Obernai fonctionne actuellement avec huit médecins rattachés à l’établissement. Une trentaine de médecins de ville collaborent également. Un partenariat auquel les responsables de la structure obernoise se sont toujours montrés très attachés, surtout depuis la restructuration intervenue il y a quelques années.

Quant au chantier du nouvel hôpital, il devrait démarrer cette année, mais pour la partie de viabilisation et d’aménagement du site de 2,3 ha réservé le long du contournement sud de la ville.

C.R.