Article extrait des DNA du 9 août 2011

Kronenbourg va s’agrandir à Obernai. La brasserie est sur le point de construire un nouveau bâtiment, dédié aux services administratifs. L’investissement est de plus de 10 millions d’euros.

Ce qui constitue aujourd’hui la plus grosse brasserie d’Europe par le volume devrait voir son statut se conforter d’ici quelques mois, avec la construction d’un bâtiment pour les personnels administratifs. Le projet remonte à plus d’un an, mais il va prochainement se concrétiser.

Quand il sera abouti, entre 120 et 150 personnels quitteront leur attache au siège strasbourgeois pour rejoindre Obernai et sa brasserie K2.

Aménagement d’un parking au niveau du rond-point

Plus de 10 millions d’euros : c’est l’investissement prévu pour un bâtiment moderne, dont le permis de construire est déjà obtenu.

La mairie d’Obernai a fait vite, se réjouit aujourd’hui Jean Hansmaennel, le directeur de la communication de Brasseries Kronenbourg, qui souligne au passage que le projet est aussi un signe de la pérennisation du site brassicole dans ce coin du piémont. Ceci vraisemblablement pour répondre aux inquiétudes émises ça et là sur l’avenir de la bière made in Obernai.

Les premiers travaux visibles ne concernent pas le bâtiment proprement dit.

Démarrés il y a quelques semaines, ils portent sur l’aménagement d’un parking au niveau du rond-point rencontré au sortir de la RD 500, lequel montre d’ailleurs une amorce de voirie aménagée en son temps, déjà dans la perspective d’une extension du site. La construction du bâtiment devrait démarrer pour la fin de l’année, pour une mise en service espérée fin 2012.

Le site de Kronenbourg ne sera pas vidé pour autant. Car si le lieu emblématique de la célèbre bière alsacienne a vu la production déménager au profit d’Obernai il y a une quarantaine d’années, il conservera les personnels chargés de l’international, de la recherche et développement, et de l’informatique. Kronenbourg garde aussi son musée de la bière.

Mais est-il impudent d’espérer qu’un jour le musée fantôme du quartier strasbourgeois déménage aussi à Obernai pour retrouver le vrai site vivant dédié à la bière ?

C.R