Intervention de Marie-Claude SCHMITT, Conseillère Minicipale, lors du CM du 30.03.09

Point n° 8

L’achat des terrains par la ville d’Obernai pour le nouvel hôpital est un signe fort de soutien, attendu par le personnel et vis-à-vis de la population d’Obernai et plus loin pour les habitants du piémont et de la plaine.

Un exemple : il y aura un service de soins de suite de 30 lits. Cette activité nouvelle : un service de 10 lits vient d’ouvrir, est un réel besoin pour toute personne en convalescence, notamment des personnes âgées, qui restent à l’hôpital pendant 3 semaines en général, et peuvent ainsi rester proche de leur famille. Ce qui n’existait pas auparavant.

Ceux qui soutiennent qu’un hôpital sans services de chirurgie et de maternité n’est pas un hôpital se trompent et ne suivent pas l’actualité des besoins de santé. Pour le personnel de l’hôpital, une nouvelle structure, est l’assurance d’une pérennité de leur emploi sur Obernai.
Pour les usagers, c’est l’assurance d’avoir des soins de proximité.

Et pour finir, la situation financière de l’hôpital n’aurait jamais permis d’envisager de porter seul ce projet.

Marie-Claude SCHMITT