L’annonce par la Direction de Kronenbourg de supprimer 214 emplois sur un effectif global de 1390 d’ici à fin 2010, nous interpelle tous et nous attriste profondément, plus d’une centaine d’emplois étant concernée sur le site de production d’Obernai.

J’espère, en tant que Maire, que la Direction fera tout ce qui est en son pouvoir pour que les personnels concernés qui ont contribué à l’évolution de Kronenbourg puissent avoir les meilleures perspectives possibles. Si la consommation de bières en France a connu une érosion depuis plusieurs années, il faut impérativement qu’une stratégie ambitieuse regagne les parts de marché dans le réseau des CHR (Cafés-Hôtels-Restaurants) en s’appuyant sur les marques-phares du Groupe.

 

A l’heure où le Président de la République évoque un “gel total” de la taxe professionnelle sur les nouveaux investissements, je rappelle qu’à Obernai, le taux de la taxe professionnelle en vigueur est de 6,52% contre une moyenne nationale de 15,70%. Le maintien depuis 5 ans de ce taux a été dicté par une volonté politique forte de soutien économique aux entreprises.

 

Par ailleurs, si Obernai et les Terres de Sainte-Odile connaissent une stabilité globale sur le plan économique, nous avons accentué nos efforts ces dernières années pour que l’extension du Parc d’Activités du Thal et la création du Parc d’Activités Intercommunal puissent se réaliser dans les meilleurs délais. Ceci est indispensable pour accueillir de nouvelles PME et des entreprises afin de diversifier et d’accentuer les offres d’emplois sur notre territoire.