Un formidable élément du patrimoine obernois…

1.     Le Domaine de la Léonardsau a été acquis par la Ville d’Obernai en août 1970, l’ancien Maire, le Dr Marcel GILLMANN souhaitant à l’époque y installer le siège du Conseil Régional d’Alsace.

 

 

2.     En 1995, la toiture du château a fait l’objet d’une réfection complète afin de protéger au mieux l’édifice du château. Depuis 2001, nous avons procédé à la mise en place du réseau d’assainissement, à la réfection complète de la toiture des dépendances, à la restauration du mur d’enceinte…

 

3.     En 2006, j’ai pris l’initiative d’envoyer un fascicule relatif au Domaine de la Léonardsau, accompagné d’une lettre personnalisée, à une centaine de fondations françaises et européennes pour susciter un intérêt, notre volonté étant de trouver une destination pérenne à ce domaine.

 

Malheureusement, eu égard aux normes en vigueur, le château a dû être fermé à la visite du public en 2003, les circuits électriques en particulier et les escaliers du château étant en très mauvais état. La Commission de Sécurité et d’Accessibilité avait émis un rapport nécessitant cette décision.

 

4.     Le Domaine de la Léonardsau, avec son parc remarquable d’une emprise de 10 hectares, émerveille toutes les personnes qui s’y rendent fréquemment et les nombreux touristes qui le découvrent chaque année.

 

La Ville d’Obernai a pris l’initiative récemment de réaliser un diagnostic et une étude patrimoniale de ce domaine, en partenariat avec le Conseil Général du Bas-Rhin, la Région Alsace et la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

 

Ce travail permettra d’aboutir à un diagnostic (valeur patrimoniale des ouvrages, critique d’authenticité, analyse stratigraphique… ) pour le printemps 2009.

 

Lors d’une séance du Conseil Municipal en 2007 (ancienne municipalité) le principe a été validé de travailler intensément à une destination pérenne de ce site, sachant que les enjeux financiers sont de l’ordre de 3 à 4 millions d’euros pour l’investissement et la réhabilitation du château.

 

5.     Sous l’impulsion de Monsieur Jean-Charles SPINDLER, l’Association des Amis de la Léonardsau et du Cercle St Léonard a été constituée, et j’ai eu l’avantage de recevoir plusieurs fois en mairie M. SPINDLER et d’autres membres de cette association, pour évoquer tous les enjeux futurs du Domaine de la Léonardsau et échanger nos points de vue, en partageant la même passion pour ce domaine.

 

6.     Récemment, les représentants d’une importante fondation ont visité le domaine et ont manifesté à la Ville d’Obernai leur intérêt pour ce site, dans le cadre d’une activité à rayonnement international qui permettrait, au-delà de celle-ci, de mettre en exergue le passé historique et culturel de ce domaine. Je suis dans l’attente dans les mois à venir d’éléments complémentaires de la part de cette fondation.

 

Je me réjouis que tous les Obernois, les habitants du Piémont des Vosges et bien d’autres personnes, portent un intérêt partagé à ce domaine, qui avait l’avantage de bénéficier d’un “zoom médiatique” particulier lorsque Claude CHABROL, éminent cinéaste français y tourna son film “La décade prodigieuse”, avec Orson WELLES, Anthony PERKINS, Marlène JOBERT, Michel PICCOLI.