La COMEX (Commission Exécutive de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation) a émis un avis défavorable au renouvellement de l’autorisation d’exercer l’activité de gynécologie obstétrique à l’Hôpital Civil d’Obernai en date du 25 juin 2008.

 

Le projet d’établissement des centres hospitalier de Sélestat et d’Obernai a validé le principe de regrouper l’activité naissance à Sélestat et la création d’un centre périnatal de proximité à Obernai.

 

Avec d’autres élus, nous nous sommes battus pendant plusieurs années pour le maintien absolu de la maternité à l’Hôpital Civil d’Obernai (voir en annexe copie lettre du 27.02.2006).

 

Ainsi, nous avons réussi à surseoir à la fermeture pendant plus de deux ans.

 

Aujourd’hui, les normes en vigueur dans tous les domaines et la pénurie trop fréquente de gynécologues obstétriciens (en nombre insuffisant), ainsi que l’absence d’un service de pédiatrie ou de réanimation néonatale… sont autant de facteurs qui ont amené la CROS (Commission Régionale d’Organisation Sanitaire) à émettre un avis défavorable à la poursuite de l’activité de naissance à l’Hôpital Civil d’Obernai.

 

Depuis des années, j’ai assisté à toutes les réunions auprès des instances qui prennent les décisions dans ce domaine et n’ai cessé de réaffirmer la nécessité impérieuse du maintien des services de notre Hôpital Civil… Malheureusement, les décisions se prennent ailleurs.

 

Depuis un an et demi, je demande à l’ARH (Agence Régionale de l’Hospitalisation) de prévoir la construction d’un nouvel hôpital à Obernai, pour une contenance de 120 lits (médecine gériatrique, médecine polyvalente, imagerie médicale, polyclinique… ), dont le coût est estimé aujourd’hui à 22 millions d’euros, alors que la mise aux normes complète de l’actuel bâtiment de l’hôpital coûterait 15 millions d’euros.

 

Les instances régionales de l’hospitalisation ont énoncé un accord de principe sur ce dossier essentiel pour l’accès aux soins de nos populations dans les meilleures conditions.

 

Voir les annexes en bas de page :

– Courrier adressé à l’A.R.H.

– Communiqué de Presse