La France compte aujourd’hui 63 millions d’habitants. Plus de 7 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et de fait, disposent de moins de 817 euros par mois pour vivre, se loger et se nourrir.

Il n’est pas acceptable qu’une société, qui se veut moderne, compte autant de personnes disposant d’aussi faibles ressources.

 

L’organisation de nos sociétés devrait pourtant permettre à chacune et à chacun de vivre de manière décente. Au delà de tous les plans d’actions mis en place, il nous appartient de faire preuve de générosité et de solidarité envers les personnes les plus démunies, qui connaissent de surcroît souvent la solitude. L’Alsace a encore l’avantage aujourd’hui de connaître un taux de personnes vivant sous le seuil de pauvreté qui est inférieur à la moyenne nationale.

 

Raison de plus pour conjuguer tous nos efforts au niveau institutionnel et associatif pour tenter d’améliorer le quotidien de nos concitoyens les plus démunis.