C’est sous une chaleur écrasante que les élèves de terminale du lycée Freppel ont découvert leurs résultats du baccalauréat hier matin. Petite déception pour certains et grande joie pour d’autres, mais dans l’ensemble, 2015 était un bon cru pour ce lycée obernois.

Sur les 188 élèves, 172 ont été admis et 14 sont aux rattrapages. Deux d’entre eux ont essuyé un échec.

Parmi ceux qui avaient le sourire, ils étaient 35 à avoir obtenu leur diplôme avec la mention très bien, synonyme de moyenne supérieure à 16. « C’est mieux que l’an dernier, où on en avait que 32. Mais j’ai vraiment été marquée par les dix élèves qui ont obtenu une moyenne au-delà de 18, c’est exceptionnel ! », lâche Martine Heinrich, proviseure-adjointe.

Mention spéciale pour la filière scientifique, qui totalise 28 élèves ayant décroché la mention très bien, contre une seule en littéraire. Et c’est sans compter ce fait encore plus inédit : cet élève, major du lycée, qui a obtenu un… 20,1 de moyenne (voir par ailleurs) ! « En quatre ans de poste, je n’ai encore jamais vécu ça », précise la proviseure adjointe.

Comme chaque année, Martine Heinrich a alors rassemblé ces 35 élèves pour immortaliser le moment : « J’estime que c’est une reconnaissance, un geste à notre échelle, pour les féliciter de leur travail acharné », conclut-elle.

Des résultats satisfaisants dus au sérieux des élèves, mais aussi au travail de l’équipe pédagogique.

L’heure de la deuxième chance pour 14 élèves

« J’ai trouvé le suivi et l’accompagnement des enseignants très importants, notamment avec l’organisation des bacs et oraux blancs », précise la proviseure-adjointe.

Un travail qui s’est transformé en journée de conseil hier, pour les 14 élèves aux rattrapages, qui pouvaient compter sur le soutien et l’aide stratégique des professeurs avant de replancher demain. Et décrocher eux aussi le précieux passeport pour la vie étudiante.

Charlotte Baechler