La Communauté de Communes et la Société VEOLIA gèrent au quotidien 102 km de réseaux de collecte des eaux usées et 13 km de réseaux pluviaux.

Ces trois dernières années le nombre d’interventions sur les réseaux se multiplie. Lors du débouchage, la présence de lingettes, de produits d’hygiène intime, de vêtements ou de restes alimentaires est constatée en permanence.

 Il est impératif d’adopter de bons comportements :

1) Interdiction de jeter les lingettes dans les toilettes. Jetées dans les toilettes les lingettes bouchent les conduites internes à l’habitation et dégradent les installations publiques (réseaux, équipements de relevage des eaux et la station d’épuration). En cas de forte pluie, les lingettes peuvent même se retrouver dans la rivière… Cette consigne concerne tous les types de lingettes : démaquillante, dépoussiérante, hygiène intime, serpillères à usage unique etc.

Sur certains paquets, il est indiqué que les lingettes peuvent être jetées dans les toilettes car elles sont biodégradables. C’est faux, leur délai de décomposition est bien trop long. Les lingettes doivent être jetées à la poubelle afin d’être traitées avec les ordures ménagères.

2) Interdiction de jeter les rouleaux de papier toilette dans la cuvette des WC. Malgré la promotion des industriels, cette pratique génère les mêmes conséquences que les lingettes. Les rouleaux doivent être jetés au tri sélectif, ils peuvent être recyclés et redeviendront du papier ou du carton.

3) Interdiction de jeter les restes alimentaires dans les toilettes. Cette pratique peut boucher les canalisations mais également attirer des espèces nuisibles à proximité de votre habitation (rats, souris…). Les restes alimentaires doivent être jetés à la poubelle afin d’être traités avec les ordures ménagères. Certains déchets alimentaires (épluchures, coquille d’œuf, marc de café…) peuvent être déposés dans le composteur.

 

Si les eaux ne peuvent pas s’écouler, elles remontent dans les habitations et génèrent d’importants dégâts et de mauvaises odeurs. Chaque intervention coûte 1500 €, les frais seront facturés aux personnes responsables du sinistre.