Ils utilisent internet, ont du pouvoir d’achat et veulent rester chez eux pour vieillir. Les jeunes seniors sont le coeur de cible d’un collectif d’entreprises membres du Pôle aménagement de la maison d’Alsace. Pour mieux séduire ce public, le PAMA a imaginé un nouvel outil : une plateforme web innovante.
 
Capture d’écran 2015-02-26 à 16.47.22

Cette interface « Mieuxvivrechezmoi.fr – des solutions à tout âge » (*) a été présentée dernièrement dans les locaux de l’entreprise Hager, à Obernai. Il s’agit d’un nouvel instrument dans la boîte à outils mise à disposition par le Pôle aménagement de la maison d’Alsace (PAMA) pour rapprocher et faciliter la rencontre entre les entreprises spécialisées dans les technologies pour l’autonomie et leurs clients potentiels.

Aménagement de confort et prévention

Avec ce portail internet, le PAMA veut cibler ses efforts. « La Silver économie s’oriente beaucoup vers le grand âge et la dépendance, observe Frédéric Serrière, conseiller en stratégie sur les thèmes du marché des seniors et de la silver économie. Or sur 20 millions de seniors en France, deux millions seulement sont dépendants et quatre millions fragilisés. Reste donc 14 millions de jeunes seniors ». Le potentiel est énorme mais exige de bien identifier les besoins pour pouvoir s’y adapter.

Premier point encourageant, la génération des babyboomers est celle « qui possède le patrimoine et qui a encore les revenus les plus élevés proportionnellement », assure Frédéric Serrière. Toujours selon les conclusions du baromètre « Jeunes seniors et habitat » qui cible les attentes en termes d’aménagement du domicile, les 55-70 ans tiennent majoritairement à vieillir chez eux. Mais à certaines conditions. « Les aménagements stigmatisants de la maison sont refusés. Intégrer de la prévention dans des aménagements de confort, économes et respectueux de l’environnement, peut-être une solution. »

Le marché des jeunes seniors s’annonce donc particulièrement juteux. Et aiguise forcément les appétits des professionnels. Quinze entreprises du groupement d’excellence alsacien et national PAMA – Mieux vivre chez moi se sont aujourd’hui positionnées sur ce segment. On y retrouve des PME et des poids lourds comme Hager, Cuisines Schmidt, Orange. « Nous voulons aider ces entreprises à devenir leaders sur ce marché en France et en Europe tout en répondant aux attentes des consommateurs », insiste la directrice du PAMA, Angélique Gasmi.

Comment attirer les jeunes seniors vers elles ? Par un portail web. Logique pour des 55-70 ans friands d’internet et de documentation utile pour faire un choix. Logique mais pas nouveau. L’originalité de cette plateforme unique en France est de fédérer les acteurs de l’aménagement de l’habitat en un seul et même lieu. Référencement des solutions intergénérationnelles, carte d’identité des professionnels, visite virtuelle d’une maison témoin, espace de dialogues, conseils ; cet instrument d’échange et de communication se veut dynamique, « positif ». Il doit surtout répondre de la manière la plus complète possible aux besoins des jeunes seniors en terme de sécurisation et de simplification de la vie à domicile.

Budget global de l’opération : 30 000 euros, financés pour moitié par les entreprises partenaires. La Région et l’État sont aussi contributeurs du PAMA.

A.HY.