pxLes choristes ont dédié leur concert à deux membres de la formation récemment disparus.

Noël ne serait pas Noël sans le concert d’Obernai Chante. Une prestation musicale doublée d’une oeuvre solidaire.

C’est au courant du mois de décembre qu’Obernai Chante a donné son concert de Noël. Une soirée dédiée à Bernard Wendling et René Lacombe, deux membres disparus depuis peu.

Le concert, en l’église catholique, était destiné à la fondation « Gaillanne Mira Europe, des chiens-guides pour les enfants
aveugles ».

La première partie consacrée à la chanson contemporaine a rendu hommage aux soldats de 1914, à Nelson Mandela et évoqué la solitude en cette période de l’avent, tout en souhaitant apprendre au monde une chanson d’amour.

La deuxième partie réservée à l’avent et Noël a permis à l’assemblée très nombreuse de reprendre en choeur la joie de chanter Dieu.

Un programme éclectique qui a séduit l’auditoire qui entendait chanter l’espoir et la réconciliation entre les hommes.