• La dette de la Ville d’Obernai a bien diminué, passant de 19,6 millions d’€ à 11 millions d’€ en 10 ans, ce qui représente bien une baisse de 44 %… Nous comprenons que cela dérange ces personnes, mais nous continuerons cet effort dans les années à venir.
  • Les taux des 4 taxes ont été maintenus depuis 10 ans. La réforme de la taxe professionnelle a entraîné, depuis 3 ans, pour les particuliers, le versement de la taxe d’habitation uniquement aux communes, alors qu’auparavant, ils en payaient une partie à la commune et une partie au département. A court d’arguments dans cette campagne électorale, le “trio” voudrait désinformer les habitants d’Obernai, c’est vrai que M. Freyermuth est largement coutumier du mensonge et de la désinformation.
  • Concernant leur programme :

Activités périscolaires : ils veulent assurer la gratuité des activités périscolaires : la Communauté de Communes du Pays de Sainte Odile a payé 515 931 € en 2013, pour les activités périscolaires (460 places) dans les 6 communes. Rien que la gratuité à ce niveau, entraînerait une augmentation de 23 % des taux d’imposition des 4 taxes au niveau de l’intercommunalité… Bonnes perspectives d’augmenter les impôts, sans parler de tout le reste !

Logements sociaux : qui va financer les 450 logements de plus ? 450 logements d’une surface moyenne de 60 m² à 2000 € HT le m² construit, représentent
59,4 millions d’€ ! Où vont-ils chercher cet argent ? Où vont-ils construire à Obernai, alors qu’ils s’opposent à la construction de 10 logements au Mont National, tout simplement parce que c’est le terrain voisin de celui de Mme KOEBERLE-DIEBOLD (n° 2 sur la liste de M. Primault). “Clientélisme” une fois de plus !

Pour une information complète, le terrain situé au Mont National, à côté de Mme KOEBERLE-DIEBOLD est constructible depuis 40 ans, mais cette dame, a construit sa maison il y a 5 ans, a contesté le permis de construire de son voisin au Tribunal et a été déboutée : c’est grandiose ! Le Maire, en somme (et nous disons cela avec beaucoup d’humour), devrait juste accorder des permis de construire aux amis de M. Freyermuth, les autres habitants n’ayant pas le droit d’utiliser leurs droits à construire inscrits dans le Plan d’Occupation du Sol (POS), puis dans le Plan Local d’Urbanisme(PLU) depuis 30 à 40 ans… et ces personnes veulent donner des leçons de vertu ?

Nous rappelons que nous comptons à Obernai, 850 logements sociaux (OPUS 67 et SEM Obernai-Habitat), ce qui représente 17 % du parc d’habitation et que 80 logements sont en cours de construction.

Nouvel Hôpital : M. Freyermuth, leader socialiste du groupe municipal actuel d’opposition (3ème sur la liste) a voté contre la cession du terrain de la Ville d’Obernai à l’Hôpital d’Obernai.

Il s’agit-là juste de 3 exemples… Nous pourrions bien entendu continuer, mais étant en contact permanent avec les habitants d’Obernai, nous savons combien les Obernois ne sont pas dupes.

Télécharger le PDF